M.C. Escher en LEGO

Les peintures et les gravures de M.C.Escher sèment le désordre dans les perspectives les mieux alignées et troublent les sens et les cerveaux les plus attentifs à la reconstruction parfaite de l’image la plus parfaite de l’univers qui nous entoure. Je n’aurais pas pensé possible de les restituer avec une structure aussi rigide que celle fournie par les petites briques Lego.

Andrew Lipson n’est pas du genre à se laisser arrêter par une pauvre petite impossibilité. Il a commencé par une simple déformation :

Escher's Balcony in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Balcony (1945)

Escher's Balcony in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Balcony (1945)

Après ce petit jeu, il est passé à plus sérieux, une gravure parfaitement impossible dans le monde réel. Quelques incohérences seulement mais un bonne copie de l’une des œuvres les plus fameuse de M.C.Escher :

Escher's Belvedere in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Belvedere (1958)

Escher's Belvedere in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Belvedere (1958)

Ma préférence va à Relativity (et les souvenirs que j’ai du film « Le nom de la rose »« , avec Sean Connery) :

Escher's Relativity in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Relativity (1953)

Escher's Relativity in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Relativity (1953)

Voici enfin une perspective complètement tordue encore réalisée avec ces damnées petites briques de LEGO :

Escher's Waterfall in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Waterfall (1961)

Escher's Waterfall in LEGO by Andrew Lipson and Daniel Shiu, inspired by M.C. Escher's Waterfall (1961)

Source : Neatorama.